lg-b-5-astuces-pour-combattre-les-acarien-1

5 astuces pour combattre les acariens

Publié le 16/08/2019 par admin

Les acariens sont la hantise de toutes les personnes qui souffrent d’allergie. Et pourtant, ces nuisibles peuvent facilement trouver refuge dans n’importe quelle maison, même propre, et se multiplient très rapidement. Heureusement, ils se trouvent généralement à des endroits bien spécifiques, et il est possible de les combattre avec des astuces simples, sans traitement chimique. En plus d’avoir du linge anti acariens adapté, voici quelques conseils utiles. 

Nettoyer chaque pièce régulièrement

Passer l’aspirateur 2 ou 3 fois dans la semaine est un moyen de lutter contre les acariens. Dans ce cas, chaque recoin de la maison doit être nettoyé soigneusement : il faut passer par les tapis, sous les moquettes et sous le lit.

Le nettoyage peut s’effectuer à l’aide d’un aspirateur avec un filtre à air haute efficacité (HEPA). Celui-ci est en mesure de retenir les fines particules sans les propager à l’intérieur de la maison.

Au moins une fois dans la semaine, il faut donner un coup de chiffon humide sur les meubles, et passer la serpillière dans toutes les pièces.

Les volets doivent être laissés ouverts après chaque nettoyage, afin d’avoir une bonne aération.

Réduire la chaleur et l’humidité à l’intérieur de la maison

Les acariens se développent dans les endroits chauds et humides. Pour lutter contre leur prolifération, il est nécessaire de bien aérer la maison afin de réduire l’humidité.

Au niveau de la literie, il est conseillé d’utiliser des linges en tissu respirant, qui laisse échapper les vapeurs d’eau.

La chaleur intérieure doit également se situer entre 17° et 19°, même en hiver. En effet, une température au-delà de 20° favorise le développement des acariens.

Créer un aménagement qui limite le développement des acariens

Certes, le nettoyage est indispensable et permet d’éliminer les acariens. Mais il est aussi possible de limiter leur prolifération à travers un aménagement adapté.

Par exemple, à la place des tapis et moquettes, il est préférable d’avoir une surface en carrlage ou un parquet. De même, les stores limitent davantage l’accumulation des poussières par rapport aux rideaux.

Pour éviter les nids de poussières, les meubles doivent être espacés d’environ 3 ou 4 centimètres du mur. Concernant les cadres et les tableaux, leur nombre doit être réduit, car ils accumulent facilement la poussière.

Laver régulièrement le linge de maison

Les rideaux, les housses de couette, les draps et les taies d’oreiller doivent être lavés régulièrement, à une température d’au moins 60°. Il en va de même pour les peluches. Après lavage, il faut privilégier un séchage au soleil. Le soleil élimine en effet les acariens.

Les linges de maison anti-acariens sont aussi recommandés pour les personnes souffrant d’allergies. Ils offrent effectivement une barrière naturelle contre ces nuisibles. Et ce, sans aucun traitement chimique.

Quant aux vêtements, il est conseillé de les ranger dans un placard, et d’éviter les étagères ouvertes. En ce sens, il faut en outre veiller à ne pas laisser traîner les vêtements dans la chambre.

Utiliser les solutions naturelles contre les acariens

Outre ces différentes précautions, il existe des solutions naturelles pour faire face aux acariens.

La première consiste à utiliser des huiles essentielles. Le choix est assez vaste. L’eucalyptus, la menthe, le clou de girofle et le citron sont particulièrement efficaces.

L’huile essentielle peut être mélangée avec une lessive liquide pour obtenir une lessive anti-acariens. Après le lavage, on peut vaporiser un spray anti-acariens sur le linge. Pour le préparer, il suffit de mélanger le jus de 2 citrons avec de l’eau.

La deuxième solution consiste à répandre du bicarbonate de soude dans les endroits où les acariens peuvent se développer.