Acariens et démangeaisons, nos conseils pour détecter les symptômes et les soulager

Acariens et démangeaisons, nos conseils pour détecter les symptômes et les soulager

Publié le 21/09/2021 par ephacare

Les acariens sont à l’origine de 45 % des allergies. Ces dernières arrivent quand vous respirez leurs déjections et la poussière qui contient les débris de la décomposition de leurs corps. Ces allergies se manifestent de différentes façons. Pour en savoir plus, suivez le guide.

Comment reconnaître les signes d’allergie aux acariens ? 

Lorsque le taux d’humidité d’une pièce s’élève à 85 %, les acariens s’alimentent 5 fois plus et produisent 5 fois plus d’excrétions. Ces éléments provoquent des réactions allergiques qui peuvent survenir sous diverses formes.

Il est alors important de connaître les premiers symptômes d’une allergie aux acariens.

Les allergies respiratoires

En cas d’inhalation, les allergènes atteignent les voies respiratoires. Cela provoque notamment des cas de rhinite, de bronchite ou de crise d’asthme. La gorge irritée, le nez qui coule, les éternuements, la toux, les difficultés respiratoires, la fatigue générale, etc. sont les symptômes les plus récurrents.

Les allergies oculaires

Le contact avec les débris allergènes peut également engendrer une conjonctivite allergique. Elle se traduit par les yeux rouges et larmoyants ou de simples démangeaisons.

Les allergies cutanées

Si ces petites bêtes ne piquent pas, le contact des allergènes avec la peau, lui, provoque agresser la peau. Des rougeurs, de l’eczéma, des œdèmes de Quincke ou encore des démangeaisons peuvent alors survenir.

allergie aux acariens

En cas de démangeaisons : qu’est-ce qu’il faut faire ?

Dans un premier temps, il est essentiel de réduire la prolifération des acariens. Cela minimise le contact des déjections avec la peau et les désagréments occasionnés.

Voici quelques astuces pour lutter de façon simple contre ces arachnides :

  • Faire régulièrement le ménage chez soi ;
  • Garder la température de la chambre à moins de 20°C ;
  • Aérer quotidiennement la chambre à coucher, quelle que soit la saison ;
  • Nettoyer et changer fréquemment les matelas et les oreillers ;
  • Ne pas utiliser de tapis ou de moquette ;
  • Réduire le nombre de peluches ;
  • Laver votre linge de maison destiné à la literie à 95°C ;
  • Privilégiez l’usage d’un linge de lit anti-acarien.

Pour soulager les démangeaisons dues aux acariens, il est possible de procéder de différentes manières.

Le recours aux médicaments

Les démangeaisons trop importantes sont non seulement douloureuses, mais laissent des marques disgracieuses sur la peau. Pour les soulager, il est conseillé d’utiliser une crème à base de cortisone. Il faut le faire uniquement sur une peau propre et sèche. Il est recommandé de ne pas dépasser 3 applications quotidiennes. Si cela ne suffit pas, la prise d’antihistaminique est recommandée. Il ne faut pas hésiter à demander l’avis du pharmacien avant d’acheter un médicament.

Les solutions naturelles

Certaines plantes peuvent soigner les démangeaisons dues aux allergènes d’acariens. L’aloe vera en fait partie. Ses feuilles contiennent un gel aux vertus à la fois hydrantes et cicatrisantes. Il s’utilise en usage externe.

Le plantain constitue aussi une excellente alternative à l’aloe vera. Il est reconnu pour ses propriétés anti-inflammatoires et antiallergiques. Il faut prendre quelques feuilles à frictionner sur la peau puis attendre quelques heures avant de rincer le tout.

Préparer un bain d’avoine peut également aider à soulager les prurits. Pour ce faire, il faut verser 200 g de flocons d’avoine dans un linge solidement fermé. Il faut ensuite le placer dans un litre d’eau bouillante. Enfin, faites ressortir le jus puis ajoutez-le au bain dans lequel vous allez vous plonger.