Comment savoir si on a des acariens chez soi

Comment savoir si on a des acariens chez soi ?

Publié le 19/10/2021 par ephacare

Impossible de voir les acariens puisque ce sont de petits insectes microscopiques. Même s’ils ont une durée de vie courte (3 mois), ils se reproduisent rapidement. Ils peuvent alors envahir tous les recoins et pièces de la maison : chambre à coucher, literie, tapis, fauteuils, etc. Afin de s’en débarrasser, déjà il faut savoir comment déceler leur présence.

Repérer les symptômes allergiques

Il est à noter que les déjections et débris de corps des acariens morts contiennent une protéine causant de nombreuses allergies que l’on peut penser dangereuses pour l’Homme. Aussi, la meilleure manière de repérer leur présence à la maison est d’identifier les signes qui traduisent une éventuelle intolérance.

L’inhalation des allergènes, même en quantité faible, peut provoquer des troubles respiratoires comme l’asthme, la rhinite et la toux. Un simple contact avec les débris est susceptible d’entraîner des irritations oculaires sous forme de conjonctivite. D’autres personnes risquent de développer des éruptions cutanées et des démangeaisons.

Déterminer si le cadre de vie est propice à leur prolifération

Déterminer si le cadre de vie est propice à leur prolifération

Même les maisons les plus propres et ordonnées peuvent être envahies par les acariens. Un autre moyen de déceler leur présence chez soi consiste alors à vérifier les conditions qui favorisent leur développement et utiliser les solutions naturelles anti-acariens.

Ces types de nuisibles prolifèrent dans un milieu avec une température avoisinant les 20 °C. Ils préfèrent aussi les endroits avec un taux d’humidité variant entre 50 et 80 %. C’est pour cette raison qu’ils se propagent sur le lit, les rideaux, les moquettes et tapis ainsi que les peluches.

Enfin, une maison mal entretenue avec des meubles poussiéreux indique également leur présence. Il en est de même pour les logements pas correctement aérés.

Pour s’assurer qu’il y a des acariens chez soi, il est possible de réaliser un test de détection d’allergènes. Il s’agit d’un dispositif vendu dans le commerce ou alors d’utiliser des techniques pour diminuer l’invasion d’acariens chez soi.

Conseils pour lutter contre les acariens

Vous avez l’assurance d’abriter des acariens à la maison ? Pour diminuer la quantité d’allergènes et améliorer votre cadre de vie, il est conseillé de :

  • Aérer quotidiennement la maison pour évacuer les sources d’allergies. Quelle que soit la saison, prenez soin d’ouvrir les fenêtres au moins dix minutes le matin et le soir. Faites-en de même lorsque vous passez l’aspirateur et dépoussiérez les meubles ;
  • Éviter l’utilisation de à l’instar des moquettes pour habiller les sols de la maison. Ces revêtements favorisent en effet l’accumulation des poussières et donc le développement des acariens. Préférez plutôt le carrelage ou le parquet ;
  • Pour le nettoyage des draps, couvertures et oreillers, optez pour le lavage en machine et à haute température (60 °C). Cela éliminera les acariens qui s’y nichent ;
  • Veiller à remplacer les oreillers et matelas tous les dix ans et à vous munir de linge de lit anti-acariens ;
  • Ranger les vêtements dans un espace clos comme une armoire ;
  • Régler la température de la chambre à coucher à 19 °C. Le taux d’humidité de l’air doit se situer à moins de 50 %. Pour vous en assurer, vous pouvez utiliser un hygromètre.