Comment tuer les acariens 

Comment tuer les acariens ?

Publié le 15/03/2021 par ephacare

Désagréables et microscopiques, les acariens envahissent chaque recoin du logement, en allant du canapé au tapis. Particulièrement nuisibles aux personnes qui souffrent d’allergies, ils engendrent des réactions indésirables. Les rhinites, les maladies dermatologiques, l’asthme et la conjonctivite sont autant de signes qui témoignent de leur présence. Bien qu’il soit difficile de combattre les acariens, plusieurs astuces existent pour limiter leur propagation.

Quelle température pour tuer les acariens ?

Ces organismes adorent peupler les couettes et couvertures en raison de la concentration significative de peaux mortes, leur nourriture. D’ailleurs, un matelas en comporte au moins 2 millions. Aussi, les tissus d’ameublement en sont remplis. Ils doivent donc passer à la machine de façon fréquente : housses, rideaux, tapis, coussins, etc.

Une température de 60 °C convient absolument pour tuer les acariens (les tiques dépérissent à partir de 56 °C). Les draps doivent passer au lave-linge une fois par semaine. Les tissus épais comme les couettes, quant à eux, se lavent mensuellement.

Est-ce que le soleil tue les acariens ?

Les acariens, leurs œufs, larves et nymphes, meurent lorsque la température est trop élevée. Ainsi, ces petites bestioles ne supportent pas les rayonnements du jour. Une exposition prolongée (2  à 3 h) peut donc les supprimer.

En effet, sous l’action des rayons solaires, le tapis, les couettes et les oreillers bénéficient d’un microclimat défavorable à ces organismes. De ce fait, aérer les pièces de la maison constitue une excellente astuce pour venir à bout des acariens. D’autre part, il est conseillé d’étendre votre linge de lit à la fenêtre ou placer votre matelas dehors durant les journées radieuses.

Est-ce que le lavage à l’eau de Javel tue les acariens ?

Très pratique pour désinfecter les sols et autres surfaces, l’eau de Javel apparaît comme un produit de ménage parfait. Ce liquide d’entretien s’avère puissant pour attaquer les bactéries et les champignons. En effet, il se compose de chlore, un agent synthétique apte à anéantir les crasses et moisissures.

Les acariens ne dérogent pas à la règle puisqu’ils succombent sous l’effet de cette substance liquide. Associer un détergent à l’eau de Javel permet donc de neutraliser les allergènes (excréments et cadavres). La formule supprime toutes les espèces. Sa quantité dépend de l’épaisseur du tissu.

Est-ce que le sèche-linge tue les acariens ?

Le sèche-linge joue un rôle primordial dans la lutte contre les acariens. Après avoir passé vos taies à l’eau chaude, sécher la literie dans cette machine se révèle nécessaire. Pour éliminer les mites, la température doit être comprise entre 55° et 60 °C.

Cette opération, d’une durée de 1 heure, doit être effectuée fréquemment. Elle permet de radier entre 85 et 89 % des acarides. Sachez que le séchage seul ne suffit pas, car il n’élimine pas les allergènes (cadavres et excréments). Il doit alors être précédé d’un lavage.

Est-ce que la vapeur tue les acariens ?

Ce type de traitement séduit de multiples ménages. En effet, les machines produisent une forte chaleur. Pourtant, l’utilisation des purificateurs classiques favorise l’accroissement de ces insectes. Ce phénomène s’explique par l’humidité qu’ils dégagent, créant des conditions idéales pour la croissance des acariens.

En revanche, les dispositifs à vapeur sèche se montrent performants. Capables d’atteindre jusqu’à 150 °C, ils pénètrent facilement les fibres pour déloger les bactéries. Leur haute pression semble parfaitement adaptée.

Toutefois, pour éviter une réinfection accélérée, un nettoyage récurrent s’impose (tous les mois). Le nettoyage à la vapeur reste insuffisant en raison de l’épaisseur du matelas. En effet, la buée ne parvient pas au centre.

Les produits acaricides : est-ce une option intéressante ?

Une multitude de substances chimiques sont commercialisées. Elles sont vantées pour leurs propriétés antimites et leurs effets immédiats. Ces produits offrent des alternatives attrayantes, mais leurs rendements demeurent moindres. En effet, la plupart d’entre eux ne détruisent que les acariens adultes. Leurs larves, œufs et nymphes continuent à truffer chaque angle de votre intérieur. Par conséquent, même si les acariens adultes sont abattus, de nouvelles générations réapparaissent rapidement.

En outre, leur composition provoque des réactions allergiques et des troubles de santé chez plusieurs personnes. Entre autres, les biocides sont suspectés de multiplier les cas de cancer.

Par surcroît, lorsque ces produits sont utilisés à long terme, les arachnides développent une résistance à leur encontre.

Tuer les acariens avec le froid

Les doudous des enfants et certains vêtements ne supportent pas le lavage à la machine. Pour pallier ce problème, une solution existe : le congélateur.

En effet, une température de – 20 °C permet d’éradiquer la totalité des tardigrades. Une peluche, par exemple, se trouve débarrassée de 95 % de ses acariens après 16 heures sous – 15 °C dans la glacière. Ce résultat varie en fonction de son épaisseur. Les ixodes présents sur un habit fin disparaissent après seulement 30 minutes dans le surgélateur.

Pour les linges de lit, il est judicieux de les nettoyer sous une pression élevée (lave-linge, sèche-linge, exposition au soleil… L’éradication complète des araignées rouges dans le réfrigérateur prendrait bien trop de temps.

Opter pour des produits naturels

Contrairement aux substances aux compositions douteuses, les produits bio ne présentent aucun risque pour la santé. De nombreux ménages se tournent vers ces méthodes naturelles tant leur efficacité est grande.

Plusieurs huiles essentielles sont notamment indiquées, dont la lavande, le citron, l’eucalyptus et le lilas. Simples d’utilisation, elles s’appliquent grâce à un spray ou un diffuseur. Vous pouvez également placer un coton imbibé du liquide dans le sac d’aspirateurs. Son parfum se répand alors à chaque emploi.

De même, le bicarbonate de soude se révèle redoutable pour éliminer  ces insectes. Celui-ci peut être étalé sous sa forme de poudre sur les zones visées.

Choisissez les bons matériaux, adoptez les bons réflexes

Pour limiter la prolifération des acariens dans votre habitation, plusieurs habitudes doivent être acquises. À titre d’illustration, puisqu’ils vivent en masse dans les saletés, passez l’aspirateur de manière répétée. Par ailleurs, essuyez vos équipements à l’aide d’un chiffon en microfibre. De plus, conservez vos vêtements dans des contenants couverts ou hermétiques.

Privilégiez les meubles fermés. Évitez aussi les radiateurs soufflants puisqu’ils brassent la poussière et dispersent les arthropodes dans la pièce.

Préserver votre literie est indispensable. Les housses antiacariennes sont largement recommandées. Elles les isolent de leur nourriture (les débris de peau) et vous protègent de ces parasites. Sur Ephacare, une vaste gamme de housses de haute qualité est vendue.