lg-b-acariens

Acariens : 7 choses que vous pourriez ne pas savoir

Publié le 23/05/2019 par admin

Les acariens sont de petits animaux microscopiques qui, vivants ou morts sont nocifs pour la santé. Ce sont de puissants allergènes qui s’infiltrent dans votre quotidien sans que vous en doutiez. Si vous figurez parmi les personnes qui ne les supportent pas, vous devez savoir à quoi vous avez exactement affaire.

Les acariens sont des êtres vivants

Les acariens sont des êtres vivants : ils ont besoin de manger, d’un foyer et d’un environnement favorable pour survivre. Mais le problème avec ces petites bêtes c’est qu’elles sont partout, et ils sont invisibles à l’œil nu. Dès que les conditions sont réunies, elles se multiplient facilement. Dans ce cas, vous les trouverez tout autour de vous  : dans vos pièces de vie, dans votre chambre, hôpitaux et même dans les maisons qui paraissent propres ! Sachez que ces arachnides aiment bien la chaleur et l’humidité ! De ce fait, elles peuvent être présentes toute l’année dans votre chambre, si les conditions le leur permettent. De plus, elles se multiplient très rapidement, car avec une durée de vie de 3 mois, une femelle peut pondre jusqu’à 120 œufs au cours de sa vie. Sachant qu’un gramme de poussière contient au moins 2000 bestioles, et que chacune d’elles pond 120 œufs, en un rien de temps ils seront plus de 240.000 : elles sont vraiment envahissantes !

Les acariens en trop : maladies assurées !

Vous êtes en contact permanent avec ces petites bêtes, car leur habitat de prédilection est votre chambre à coucher. En effet, elles s’incrustent dans vos draps, oreillers (plus de risques s’ils sont constitués de plumes), coussins, couettes, moquettes et surtout le matelas (peut contenir jusqu’à 1,5 million d’acariens). Pourquoi préfèrent-ils dans ces endroits ? Ils se nourrissent essentiellement de squames humaines : peaux mortes, poils, ongles… et ceux-ci sont de vrais gardes à manger. Mais le problème c’est qu’elles sont de vrais faiseurs de troubles, car, elles sont la cause de plus de 50 % des cas d’allergies chez l’homme. En fait, morts ou vivants, ils sont tout aussi nocifs que leur matière fécale. Les problèmes de santé liés à leur prolifération se manifestent par des éternuements, des larmoiements, des eczémas, de la conjonctivite… Mais sachez que les acariens peuvent être à l’origine de l’asthme. La plupart du temps ce sont des cas d’allergies non traités qui évoluent en celle-ci. Et même qu’une personne qui présente une allergie en acariens a 5 fois plus de chance de devenir asthmatique, 85 % des asthmatiques étant allergiques aux acariens.

Des mesures pour les éviter !

Bien entendu, des mesures peuvent être prises pour éviter, notamment, la prolifération de ces animaux microscopiques. Puisqu’ils aiment la chaleur et l’humidité, ne leur facilitez pas la vie ! La température de la maison ne doit pas dépasser 18 °C et le taux d’humidité 50 % : aérez vos pièces pendant au moins 2 à 3 fois par jour ! Lavez la literie à plus de 60 °C au moins 2 fois par an et nettoyez avec un aspirateur HEPA pour que ces arachnides ne soient pas libérés dans l’air par la suite. Pour les peluches et doudous de vos bambins, mettez-les dans votre congélateur le temps qu’ils se débarrassent de ces bestioles.  En ce qui concerne le traitement, le but est de faire en sorte que le système immunitaire réagisse de moins en moins à ces allergènes pour finir par les accepter. Pour  des nuits sereines, l’idéal est l’emploi de housses anti-acariens, c’est une barrière infranchissable pour les nuisibles !

« Mieux connaître son ennemi pour pouvoir le vaincre ». En sachant ces petites choses concernant les acariens, vous pouvez aussi vous lancer dans la lutte acharnée contre ces envahisseurs pour assurer une meilleure santé dans votre foyer au quotidien.