Quels sont les critères pour choisir une housse antiacarienne

Quels sont les critères pour choisir une housse antiacarienne ?

Publié le 09/03/2021 par ephacare

Les effets d’une allergie aux acariens sont désagréables et dangereux pour la santé. C’est pourquoi il s’avère utile de se protéger contre ces animaux microscopiques. De nombreux modèles de housses antiacariennes existent sur le marché. Il peut sembler difficile de faire le bon choix. Découvrez dans cet article tous les éléments à prendre en compte lors de votre achat.

Une housse recouvrant entièrement le matelas

Il est indispensable d’opter pour une housse dont la dimension correspond parfaitement à votre matelas. Ce dernier doit être entièrement enfermé afin d’assurer sa protection optimale. Ainsi, les alèses ou draps-housses ne sont pas recommandés puisqu’ils sous ouverts en dessous. Les déchets peuvent encore se propager. De ce fait, lorsque vous achetez votre housse, renseignez-vous, car il faut qu’elle enveloppe toute votre literie.

Résistance aux lavages

Ce deuxième critère est également primordial. En effet, pour des raisons d’hygiène, vous devez nettoyer périodiquement votre housse. Privilégiez alors les tissus qui résistent aux lavages fréquents à 60 °C. Malgré les lessives répétées, la housse ne doit pas perdre son efficacité.

Les professionnels préconisent que l’entretien de votre housse se fasse tous les 6 mois. Les modèles antiacariens proposés par Ephacare peuvent être lavés autant de fois que vous le souhaitez. Ils sont conçus à partir d’une technologie de pointe garantissant leur fiabilité.

Le choix de la matière

Pour bien se protéger contre les acariens, optez pour une housse dont le tissu est de bonne qualité. Ne prenez que les couvertures respirantes, perméables à l’air et à la vapeur d’eau. En effet, la housse devrait offrir une véritable isolation contre ces insectes. Elle doit bloquer l’infiltration de poussières et d’acariens. Même après des années d’utilisation, la qualité de la housse doit être maintenue.

Ainsi, fuyez les housses en tissus polypropylènes dits multicouches puisqu’elles ne sont pas durables. Vendues à des prix accessibles, elles perdent leur efficacité au bout de quelques lavages seulement.

Les housses à éviter

Même si elles sont qualifiées « anti acariens », certaines housses sont à éviter puisqu’elles sont traitées avec des insecticides. Elles ne filtrent donc pas les allergènes. Inefficaces, elles peuvent également être totalement néfastes pour la santé.

Aussi, il importe de souligner que plus le textile est épais, plus il favorise le développement des acariens. Ceci concerne les housses doublées, matelassées, molletonnées ou conçues en éponge.

Toutes les housses d’Ephacare ont fait l’objet d’une expérimentation en laboratoire. Elles sont constituées de microfilaments particulièrement fins qui agissent en tant que barrière.

Les types de fermetures à privilégier

La fermeture de la housse contribue à la protection contre les acariens. Les modèles à glissière ne sont pas indiqués puisqu’ils disposent d’une faible étanchéité. Elles peuvent donc laisser passer facilement les déchets d’acariens. Il convient alors de se tourner vers une fermeture avec plus de blocage. Les modèles courts, mais munis d’une large languette sous le zip sont à privilégier. Ils offrent une meilleure sécurité.