Comment se soigner d'une allergie aux acariens

Comment se soigner d’une allergie aux acariens ?

Publié le 22/06/2022 par ephacare

Une allergie par définition est une réaction de l’organisme humain contre les substances qui lui sont étrangères. Ces corps extérieurs sont partout et sont la plupart du temps insignifiants. Les allergies peuvent se présenter sous plusieurs formes selon le sujet et le type d’allergie par des difficultés respiratoires, des rougeurs ou des gonflements sur la peau, le visage et d’autres parties selon les personnes.

Les symptômes d’une allergie aux acariens

Derrière le pollen, les acariens sont considérés comme facteurs des allergies, celles qui peuvent même entraîner des problèmes liés à la respiration. Ce type d’allergie est due aux billes, aux déchets et aux restes abandonnés par les acariens.

Les anallergiques se propagent dans toute la maison. La plupart des signes d’allergie sont causés par les acariens.

L’allergie aux acariens se reconnaît par les symptômes suivants :

  • Le fait de respirer dans un environnement où les acariens sont déjà passés entraîne les troubles liés à la respiration comme la rhinite (l’effusion de liquide clair du nez), l’asthme ou au niveau des yeux comme la conjonctivite (rougeurs, démangeaisons)
  • Quand les acariens touchent la peau, il y a l’apparition des boutons d’eczéma ou ce que l’on nomme dermatite atopique.
  • On peut aussi rencontrer des symptômes comme des maux de tête, des problèmes de sommeil, d’humeur, de concentration et une fatigue anormale.
  • Les marques visibles de l’extérieur comme les cernes, le fait d’être pâle, l’urticaire allergique et autres peuvent rendre le souffrant gêné vis-à-vis de son apparence.

Il est à noter que les allergies entraînées par les acariens sont plus fortes en automne et se poursuivent même en hiver. C’est à ces moments que les logements ne sont pas bien aérés.

Les méthodes douces pour soigner une allergie aux acariens

Les méthodes douces ou aussi les remèdes de grands-mères peuvent vous sauver des allergies aux acariens. Pour alléger les symptômes, voici quelques traitements à bases de produits naturels :

  • Une infusion avec des plantes contre la toux : bouillir de l’eau pour se faire une tisane au thym séché, à la lavande, à la camomille, à l’eucalyptus ou bien aux sauges. Le résultat est rapide.
  • L’argile pour éliminer l’eczéma : vous mettez l’argile sur la partie concernée. Le liniment oléo-calcaire associé avec un petit peu d’huile d’olive et de l’eau de chaux est aussi efficace.
  • L’usage de l’eau salée dans le but d’adoucir les irritations : pour les yeux, faites un pansement d’eau froide pendant quelques minutes.
Antihistaminiques H1

Les traitements avec les médicaments sont aussi efficaces

Les Antihistaminiques H1

Ils sont catégorisés parmi les premiers médicaments pour adoucir les allergies de tout genre. Ils peuvent se présenter sous forme de spray et s’appliquer à plusieurs reprises au niveau du nez.

L’antihistaminique agit rapidement et il est adéquat aux enfants qui ont un âge supérieur à 6 ans. Il peut aussi être appliqué par voie orale c’est-à-dire en forme de comprimés dans le cas où il y a une effusion nasale ou des larmoiements.

Tout le monde peut l’utiliser sauf les femmes enceintes pendant les trois premiers mois de la grossesse. L’antihistaminique est aussi efficace en spray qu’en comprimé.

Les corticostéroïdes

Ils sont à un prix abordable que l’antihistaminique H1. Ils agissent efficacement sur les autres symptômes de l’allergie aux acariens. Les femmes enceintes et les enfants âgés de plus de 4 ans peuvent bénéficier des bienfaits de ce médicament.

Néanmoins, il n’est préconisé que lorsque les autres traitements n’ont pas fonctionné ou en cas d’allergie aiguë.

La literie anti-acariens et l’aération de votre chambre tous les jours

Les acariens ne sont pas faciles à supprimer. De nombreuses méthodes peuvent vous aider pour au moins essayer de les éradiquer de votre logement. Pour avoir une literie anti-acariens, voici quelques conseils à appliquer au quotidien :

  • L’usage d’une housse anti-acariens : il recouvre le matelas, les oreillers ou encore les couettes et cela réduit l’attouchement avec les acariens. Vous pouvez laver les housses dans une machine à laver à 60 degrés.
  • Les matelas qui conviennent le plus pour les personnes allergiques sont ceux en latex naturel, en mousse à mémoire de forme ou encore les matelas à ressort.
  • Le nettoyage de lieu d’habitation : le but est d’enlever les poussières et de faire le lavage 1 ou 2 fois dans la semaine avec un torchon humidifié pour éviter la propagation des acariens dans la maison. Il faut cependant éviter l’usage des dépoussiérants en bombe et les détergents qui peuvent empirer l’infection des allergies.
  • Faire passer l’aspirateur une à deux fois dans la semaine avec l’aspirateur équipé d’un filtre HEPA (à Haute Efficacité pour les Particules Allergéniques) peut aider à lutter contre les acariens.
consultation médecin

Consulter un médecin pour réduire au mieux votre allergie aux acariens

Il est toujours conseillé de consulter un médecin pour vos allergies. Que ce soit pour les allergies mineures ou graves, les avis des spécialistes sont toujours plus rassurants et leurs conseils vous aident à mieux faire face aux allergies.

Les allergies aux acariens ne peuvent être définitivement guéries, toutefois on peut traiter les symptômes avec des médicaments prescrits par les médecins ou les acheter sans ordonnance comme par exemple les antihistaminiques, les stéroïdes topiques ou encore les décongestionnants nasaux.

Les médicaments soulagent les allergies mais quand le traitement cesse, les symptômes des allergies refont surface.

Ainsi, selon les conseils de ces professionnels de la santé, il y a des habitudes et des manières dont on peut s’imprégner pour diminuer le taux d’acariens dans votre maison :

  • garder l’humidité de l’air dans les chambres en dessous de 50 à 60 % ;
  • aérer les chambres à coucher 10 minutes par jour ;
  • acheter des nouveaux matelas tous les 10 ans ;
  • bien classer les vêtements dans l’armoire et le fermer mais aussi ranger les vêtements que l’on n’utilise plus dans des cartons qui seront mis dans des lieux isolés.