La fatigue est-elle un symptôme d’une potentielle allergie

La fatigue est-elle un symptôme d’une potentielle allergie ?

Publié le 24/08/2021 par ephacare

Picotement des yeux, congestion, larmoiement, etc. les symptômes d’une allergie sont aussi nombreux que variés. La fatigue fait partie de ces signes annonciateurs.  Pourquoi les allergies épuisent-elles ? Comment lutter contre cet affaiblissement lors des crises d’allergies ? Voici quelques points importants à revoir concernant l’allergie, les symptômes et la fatigue. Quelques conseils pour limiter cette asthénie.

Pourquoi les allergies fatiguent-elles ?

Les allergies sont une réaction du système immunitaire, issue du contact avec certaines substances libérées par les allergènes aérogènes. Il peut s’agir de phanères, de pollen ou d’acariens. Ces allergènes sont perçus comme dangereux par le corps. La défense initiée est à l’origine de l’apparition des symptômes allergéniques. Le système immunitaire réagit parfois de façon excessive à ces substances.

Les allergies respiratoires sont souvent causées par l’inhalation de particules volatiles. Ce qui provoque l’inflammation des muqueuses qui tapissent les fosses nasales. Il s’ensuit différentes sensations désagréables comme la congestion, les picotements, le nez qui coule, les éternuements.

L’obstruction des voies nasales entraîne des difficultés à respirer. La gêne est d’autant plus intense lorsque la personne est couchée. Le bouchage du nez l’empêche de profiter pleinement d’une bonne nuit de sommeil et de repos. Par conséquent, l’allergie entraîne la fatigue chez le sujet.

Les répercussions que peut avoir cet inconfort causé par l’allergie, les symptômes et la fatigue sur la qualité de vie du sujet peuvent être importantes.

Dans certains cas, la fatigue est « même parfois le seul symptôme » d’une allergie comme le précise l’allergologue Claude Thérond. Il ajoute que celle-ci n’est ni normale ni passagère, mais persistante et durable. Parfois, le sujet peut ressentir une certaine lassitude et appréhende tout effort. D’où l’intérêt de s’équiper en taie de traversin.

allergies fatiguent

Comment lutter contre la fatigue liée aux allergies ?

Certaines personnes souffrent d’allergies dites « saisonnières », c’est-à-dire survenant à une certaine période de l’année seulement. Cela est dû, notamment, à la présence de pollen ou de graminées dans l’air au printemps ou en automne. D’autres sujets, en revanche, peuvent présenter des symptômes tout au long de l’année à cause de certains allergènes intérieurs. Il peut s’agir de trouver des acariens, de squames animales ou encore de moisissures.

L’allergie, les symptômes et la fatigue peuvent sérieusement nuire au bien-être de la personne qui en souffre. Différentes solutions peuvent être adoptées pour prévenir l’épuisement. Les impacts peuvent être limités en traitant les symptômes et en évitant autant que possible le contact avec les allergènes.

La première étape consiste à identifier les allergènes susceptibles de provoquer des réactions. Le meilleur moyen d’y parvenir est de consulter un allergologue.

L’hygiène est un élément à ne surtout pas négliger pour prévenir l’allergie, les symptômes et la fatigue. Une personne sensible a tout intérêt à avoir une chambre propre pour éviter le potentiel danger des acariens.

L’utilisation d’une bandelette nasale peut soulager la congestion nasale. L’acupuncture est préconisée par certains médecins. Cela peut aider à libérer les hormones et les endorphines. L’ostéopathe procèdera au drainage du nez si cela est vraiment nécessaire.