Les critères importants à noter pour bien choisir une housse anti-acarien

Les critères importants à noter pour bien choisir une housse anti-acarien

Publié le 27/04/2021 par ephacare

Les acariens peuvent représenter un réel danger pour la santé des personnes dans une maison. Le lit est l’un des lieux de prédilection de ces arachnides. Ces derniers envahissent les draps, les oreillers, les couettes, mais surtout, les matelas. C’est pourquoi, il est primordial de bien choisir un linge de lit. Il faut qu’il puisse apporter une protection efficace contre l’invasion des acariens et ainsi, éviter les allergies. Voici différents éléments à prendre en considération lors du choix d’une housse anti-acariens.

Une housse anti-acariens qui emprisonne les équipements de literie

Le rôle principal d’un linge de lit anti-acariens est de protéger l’équipement, que ce soit le matelas, les oreillers ou la couette. C’est pourquoi, il est judicieux de se tourner vers des housses qui ne comportent aucune ouverture. Les alèses, qui ne recouvrent que le dessus du matelas ne seront donc pas efficaces. Il est préférable d’opter pour une housse anti-acarien intégrale formant un barrage physique. Cela évite que les cadavres ou les déjections des acariens ne s’éparpillent partout. Une housse de couette anti-acariens avec fermeture s’avère être un excellent choix.

Le textile

Le textile utilisé pour la conception de la housse joue également un rôle important. En effet, celui-ci ne couvre pas seulement l’équipement, il doit être en mesure de bloquer les acariens et leurs allergènes. Un textile de qualité conserve sa propriété protectrice, même après un usage intensif, quelle que soit la fréquence de lavage. Des études sont effectuées en laboratoire pour démontrer l’efficacité et la robustesse d’une housse anti-acariens. Certains modèles sont vendus à des prix très attractifs, mais leur qualité laisse à désirer.

Les matériaux à éviter

Certaines housses sont qualifiées d’anti-acariens, mais ne répondent absolument pas aux besoins qui y sont liés. Celles dites « multicouches » en polypropylènes sont notamment à éviter, car elles ne supportent pas le lavage. Les housses en tissu éponge, matelassées, doublées ou molletonnées sont également inefficaces contre ces petites bêtes. Et pourtant, il s’agit d’une housse de couette anti-acariens avec fermeture. Ces types de textiles sont souvent épais et, au contraire, représentent un terrain de jeu parfait pour les acariens. Par conséquent, ils sont un réel risque de déclenchement de réactions allergiques.

La qualité de la housse anti-acariens

Une housse anti-acariens dite de qualité est une celle qui conserve toute sa performance, son efficacité et son confort. Cela même après une longue période d’utilisation. Elle doit également rester intacte après plusieurs lavages voire une cinquantaine. Il ne se déforme pas, reste confortable et surtout, offre toujours une protection optimale à son utilisateur.

La fermeture de la housse anti-acariens

Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’efficacité d’une housse anti-acarien dépend de sa fermeture. Les types de fermeture dits à glissière ne sont pas recommandés. Ils sont jugés moins pratiques et moins efficaces que les modèles courts et munis d’une grande languette. Ceux-ci offrent davantage de protection à l’équipement de literie. Ce critère est à prendre en compte, notamment lors du choix d’une housse de couette anti-acariens avec fermeture.

Qu’en-est-il des traitements chimiques ?

Certaines housses anti-acariens subissent des traitements chimiques, souvent nocifs pour l’Homme. Pourtant, cela ne garantit pas l’efficacité de ces modèles, qui sont généralement fabriqués avec des textiles ordinaires. Cela laisse également planer le doute sur le niveau de protection qu’ils offrent à l’encontre des acariens et leurs allergènes. Heureusement, il y a des housses anti-acariens, comme celles proposées par Ephacare. Elles n’ont subi aucun traitement chimique et offrent une protection naturelle de par leur structure.