Peut-on détecter les acariens

Peut-on détecter les acariens ?

Publié le 12/05/2021 par ephacare

Les acariens sont des arachnides minuscules, invisibles à l’œil nu. Leur taille microscopique complique leur détection. Cependant, on les retrouve souvent dans un endroit particulier de la maison : la literie. Voici quelques conseils pour identifier la présence d’acariens dans une demeure, ainsi que les stratégies à adopter pour s‘en débarrasser.

Ce qu’il faut savoir sur les acariens

A l’instar des scorpions et des araignées, les acariens font partie de la famille des arachnides. Ils sont minuscules et quasiment invisibles à l’œil nu. Leur taille varie de 0,1 et 0,6 mm. Généralement, les mâles sont plus petits que les femelles. Un environnement chaud et humide est propice à leur développement. Ces arachnides détestent le froid. Ils sont présents partout dans une maison : dans les recoins sombres, la tapisserie et bien sûr, dans la literie. Cette dernière est un des lieux qu’ils préfèrent. Le lit est chaud, humide et constitue une réserve de nourriture abondante. Pour ne citer que les cellules mortes de la peau des humains et des animaux de compagnie. Il y a aussi le sébum ou encore les follicules pileux, qui s’y déposent en grande quantité. Environ 2 millions d’individus peuvent y élire domicile. Malgré leur courte durée de vie, entre 50 à 100 jours maximum, les acariens se reproduisent à une vitesse incroyable. Une femelle peut pondre environ 30 à 300 œufs.

Comment déterminer la présence des acariens ?

Les acariens sont partout. Pour vous donner une idée de leur nombre, un grain de poussière peut transporter jusqu’à 10 000 individus. Tandis que 2 millions peuvent coloniser un lit. Leur présence est totalement insoupçonnée jusqu’à ce que les personnes présentent des signes d’allergie, voire même des crises d’asthme. Ces symptômes se manifestent souvent la nuit. Ce n’est pas étonnant, car c’est à ce moment-là que les acariens sont les plus actifs. Ils peuvent se présenter sous forme d’écoulement nasal, d’éternuements, de conjonctivites, de rhume des foins ou d’écoulement de larmes. Des difficultés respiratoires, et parfois même des démangeaisons et de l’eczéma peuvent également se produire.

Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres, notamment les enfants, les adolescents et les personnes âgées. Pour confirmer si une allergie est vraiment due à la présence d’acariens, il convient d’aller voir un médecin. Ce dernier prescrira les tests à réaliser.

Comment prévenir la présence d’acariens et en venir à bout définitivement ?

Il existe différents moyens d’éradiquer les acariens :

  • La régulation de la température dans la maison : une température entre 18 et 20 °C est idéale. Il est également recommandé d’éviter les plantes et objets qui favorisent l’humidité, comme les humidificateurs d’air, les aquariums, etc ;
  • Une meilleure aération permet de lutter contre l’humidité et rafraîchit l’intérieur d’une habitation ;
  • L’aspiration : les acariens sont également appelés acariens de poussières, car ils les composent principalement. Aspirer l’intérieur de la maison permet de débarrasser les arachnides vivants et morts ;
  • L’utilisation de produits acaricides : le bicarbonate de soude est particulièrement efficace pour tuer les acariens. Il ne représente aucun danger, ni pour l’homme, ni pour les animaux de compagnie.

L’hygiène de la literie est, bien entendu, incontournable. Cependant, le choix du linge de lit est tout aussi important dans cette lutte contre les acariens. Il existe notamment des housses, des draps ou encore des couettes anti-acariens, comme ceux conçus par Ephacare. Ces produits anti-acariens sont dotés d’une technologie innovante. Elle permet de protéger les utilisateurs des allergènes des acariens, tout en leur assurant un confort optimal.