lg-b-combattre-les-acariens

Trois conseils pour combattre les acariens

Publié le 10/04/2019 par admin

Que votre maison soit propre ou non, les acariens se trouvent toujours quelque part, à un endroit insoupçonné. Pour réduire leur population ou les anéantir, plusieurs solutions s’offrent à vous. Entre le lavage de la literie à température élevée (+55°C) ou les acaricides, il est parfois nécessaire d’associer tous les moyens permettant de les combattre pour enfin arriver à les éradiquer. Si vous désirez des conseils pratiques pour réussir votre extermination, en voici quelques-uns que vous pourrez appliquer individuellement ou en même temps.

Améliorez votre environnement de vie

Les acariens sont des arthropodes de la famille des arachnides. Ils ont une fâcheuse tendance à se multiplier lorsque les conditions le permettant sont réunies : un taux d’humidité entre 65 et 80% et une température entre 20 et 30°C. Ils ne supportent pas un environnement sec. De plus, la plupart des acariens aiment particulièrement se développer dans la poussière et au sein de votre literie.

Cependant, il est tout à fait possible d’entraver leur développement qui est parfois une véritable infestation. Pour ce faire, il est important que vous aériez votre chambre et vos autres pièces de vie au minimum une demi-heure par jour, tous les jours, en particulier si le temps est sec et froid. En hiver, ne mettez pas votre chauffage à plus de 19°C. Limitez également le taux d’humidité dans votre maison. En ce sens, évitez d’utiliser un humidificateur et un saturateur à radiateur, d’installer un bocal à poisson ou un aquarium, de décorer avec des plantes vertes. Bref, ne laissez aucune source d’humidité dans votre intérieur.

Prenez soin de votre literie

Le lit est un terrain privilégié des acariens. Par conséquent, lors de l’achat de votre literie, ne soyez pas directement attiré par les modèles bon marché labélisés « anti-acariens », car ces mentions ne sont pas souvent contrôlées comme étant vraies et la qualité espérée n’est pas toujours au rendez-vous.

Si vous désirez écarter les acariens de votre lit, optez pour un fond de lit en métal ou en bois, mais non en tissu (ex : sommier tapissier). Choisissez plutôt des matelas et oreillers synthétiques. Concernant les housses, n’achetez que des housses de qualité professionnelle avec une fermeture éclair enveloppant entièrement l’oreiller, la couette et le matelas.

Vous avez aussi le choix d’un lavage assez régulier de votre literie : une fois par semaine à 60°C.

Enfin, évitez les peluches dans le lit de votre enfant…ou bien lavez-les toutes les semaines également à 60°C.

Faites un peu le ménage

Comme un peu plus haut, un environnement poussiéreux favorise le développement des acariens.

Ainsi, n’hésitez pas à dépoussiérer au moins toutes les semaines en utilisant un chiffon humide ou en microfibre. Cette matière empêche de mettre la poussière en suspension. Si vous avez l’habitude des sprays dépoussiérants et des détergents, ne les utilisez plus.

Sur les surfaces moquettées, passez-y l’aspirateur au moins deux fois par semaine. N’oubliez pas de le faire sous le lit et les autres mobiliers. Concernant l’aspirateur, choisissez un modèle doté d’un double sac ou d’un filtre HEPA qui offre une filtration à même d’empêcher les acariens et autres particules de poussière d’être renvoyés dans l’air. Après la séance, ouvrez vos fenêtres pour laisser l’air se renouveler.

Pour les parties lavables à l’eau comme le carrelage, le parquet vitrifié ou les meubles, essuyez-les avec un chiffon humide ou une serpillière.