Protection matelas Se protéger des acariens et des bactéries

Protection matelas : Se protéger des acariens et des bactéries

Publié le 17/12/2021 par ephacare

Il est souvent difficile de se reposer dans son lit quand il est infecté de bactéries et d’acariens. Dans ce cas, l’urgence est de trouver des solutions rapides, efficaces et permanentes pour réduire les allergies. Protéger le matelas fait partie des précautions évitant tout contact avec les acariens, leurs particules fécales, leurs cadavres, etc. L’idéal est de combiner résistance, performance, efficacité et respirabilité pour le matelas anti acariens et anti bactérien.

Les protections anti-acariens protègent-elles contre les bactéries ?

La nuit est le moment propice au repos de l’organisme. Toutefois, quand bactéries et acariens colonisent la literie, la situation peut devenir un véritable cauchemar pour les sujets allergiques. Beaucoup de facteurs deviennent incommodants : transpiration, éternuements fréquents, prurits, obstructions nasales … À ce niveau, le choix d’une protection anti-acarien est indispensable. Toutefois, il peut être pertinent de se demander si ce linge est automatiquement antibactérien.

Protéger le matelas est nécessaire pour limiter au maximum la prolifération des bactéries et parasites en tout genre. L’efficacité du matelas anti acariens et anti bactérien ne se réduit pas à la protection contre les insectes.

Un modèle performant doit répondre à plusieurs critères. Il enveloppe le matelas pour le préserver des taches et des salissures. C’est également incontournable pour créer une barrière entre la personne et les allergènes. Ces derniers peuvent être d’origine bactérienne ou issus des déjections ou cadavres d’acariens. Une protection de matelas est également efficace pour prévenir les mauvaises odeurs, la transpiration ainsi que les bactéries.

Le tissu de confection de ce type d’accessoire se démarque par sa respirabilité. Une matière imperméable se révèle plus pratique pour ceux sujets à de fortes transpirations. En effet, les liquides secrétés pendant la nuit sont absorbés, offrant un sommeil confortable et régénérant. De plus, cette spécificité garantit un respect total de l’hygiène. L’humidité est à l’origine de nombreuses perturbations : développement d’odeurs, de bactéries, manque de confort, etc.

protections anti-acariens

Les types de bactéries et insectes pouvant se trouver dans votre matelas

Le rôle principal du matelas est de fournir un espace dédié au sommeil ou au repos. En revanche, au fil des ans, les bactéries ont tendance à s’accumuler.

Après des années d’utilisation, un matelas comporte plusieurs espèces de bactéries pouvant se révéler nocives pour la santé. On énumère entre autres l’entérocoque, le staphylococcus ou encore le virus de Norwalk.

De l’autre côté, les acariens sont des envahisseurs très couramment rencontrés dans une literie. Impliqués dans de nombreuses manifestations allergiques, ils peuvent être jusqu’à 1,5 millions dans un matelas.

Les punaises de lit sont responsables des allergies cutanées à cause de leurs piqûres. La gravité des symptômes dépend de la sensibilité du sujet. Elles provoquent des démangeaisons, pouvant empirer et évoluer en eczéma.

Les puces piquent également la personne en se nichant dans le matelas et le sol. Leur présence est reconnaissable aux petites taches noirâtres sur le linge de lit. Les piqûres se traduisent par des points et des rougeurs sur la peau.

Outre les bactéries, d’autres substances peuvent être contenues dans un matelas. Les fabricants utilisent parfois des composants chimiques lors de la conception du linge de lit. Les composés ignifuges sont en cause dans certaines allergies.

L’importance de s’assurer de la qualité de l’air dans la chambre à coucher

Contrôler la qualité de l’air et ainsi l’humidité dans la maison est primordial pour réduire les risques de prolifération des acariens.

Les acariens et les bactéries apprécient particulièrement les zones douillettes, chaudes et sombres. Par conséquent, l’ultime solution pour les éliminer est de détruire tout environnement propice à leur développement. Instaurer une habitude quotidienne comme l’aération de la chambre permet de limiter leur prolifération. Ainsi, l’air circule et se renouvèle, la lumière naturelle envahit la pièce. De plus, ce réflexe contribue dans la diminution de l’humidité.

La durée optimale d’aération de la pièce ou de la chambre est d’une demi-heure à une heure. Ce conseil est valable en toute saison. Si les acariens se développent davantage en hiver, c’est parce que les gens ont tendance à s’enfermer. Cela favorise l’humidité condensée, et donc les acariens.

De plus, le matelas est susceptible de développer des moisissures. Ce problème se présente souvent chez ceux habitués à dormir la fenêtre ouverte. Cette pratique entraîne effectivement une accumulation d’air frais sous le matelas. La condensation se mélange avec l’humidité et les risques d’allergie sont élevés. Parmi les conséquences sur la santé figurent entre autres les maux de tête, les crises d’asthme ou encore la toux.

Aération d'une chambre

Les bons gestes pour éviter les acariens et bactéries dans son lit

Outre choisir un matelas anti acariens et anti bactérien, quelques gestes servent à se protéger des éventuelles allergies que ces insectes provoquent. Il convient de combiner les astuces pour se débarrasser efficacement de ces organismes.

Changez et lavez votre linge de lit régulièrement

Les acariens colonisent tous les coins, mais privilégient la literie. Cet endroit constitue l’endroit idéal pour qu’ils se nourrissent et se reproduisent. Le lit, notamment le drap, la couette et les oreillers, sont donc des zones à haut risque.

Par conséquent, un lavage régulier, de préférence à haute température, du linge de lit est vivement recommandé. La fréquence conseillée pour les draps est chaque semaine, les couettes et les duvets sont, eux, à laver une fois par mois. Pour les peluches qui ne peuvent pas aller en machine vous pouvez les asperger de bicarbonate de soude et d’aspirer avec un modèle HEPA.

Privilégiez un matelas déhoussable et/ou une housse déhoussable

Un matelas anti acariens et anti bactérien déhoussable est plus avantageux pour prévenir les allergies. Cette gamme permet effectivement d’effectuer un nettoyage régulier, servant également à garantir la longévité de la literie.

Avec une housse déhoussable, il est possible de passer ce linge en machine afin d’éliminer les acariens qui s’y nichent. Certaines sont confectionnées dans des tissus serrés, créant automatiquement une barrière de protection. La housse doit renfermer intégralement le matelas.