Bien nettoyer et entretenir sa housse de matelas anti-acariens

Bien nettoyer et entretenir sa housse de matelas anti-acariens

Publié le 02/06/2021 par ephacare

Les acariens sont de minuscules araignées qui peuplent la literie et provoquent des allergies cutanées ou respiratoires chez certains individus. Si vous souffrez d’asthme ou avez des rosacées sur la peau, ces arachnides pourraient en être les causes. Une housse de matelas anti-acariens permet d’y remédier et de soulager les symptômes. Néanmoins, il ne suffit pas d’en acheter, encore faut-il savoir bien l’entretenir.

Housse anti-acariens, comment ça fonctionne ?

Avant de penser à l’entretien de la housse de matelas anti-acariens, il convient d’abord de comprendre son fonctionnement. Cette information est utile pour mieux la manipuler au lavage. Elle permettra également de connaître tous les critères pour identifier un modèle efficace contre ces petits insectes.

Tout chez les acariens est allergène : leur corps, les protéines qu’ils contiennent, leurs déjections et leurs cadavres. En ce sens, les tuer avec des produits spécifiques ou naturels ne permet pas de s’en protéger indéfiniment. La housse de matelas anti-acariens intervient à ce niveau. Elle est confectionnée de manière à capturer et à emprisonner ces arachnides microscopiques.

Cette fonctionnalité a pour objectif de réduire, voire d’éliminer tout contact entre l’individu allergique et les allergènes. Le tissu utilisé dans la fabrication de la housse est également traité naturellement ou avec un produit chimique. Il existe toutefois des textiles spécifiques pour réaliser une housse non traitée, mais avec des microfilaments haute densité.

Côté dimensions, elle doit recouvrir entièrement le matelas et présenter une ouverture facile et étanche. Ces conditions servent à protéger efficacement le dormeur des éventuelles infiltrations des arachnides entre les fils. L’étanchéité de la fermeture est importante aussi pour éviter le même problème.

Housse anti-acariens : comment l’entretenir ?

Bien que neuve, la housse doit être lavée avant d’être utilisée. Ce premier nettoyage s’effectue à 60°C et permet d’éliminer les odeurs d’emballage. Une housse de matelas anti-acariens est obligatoirement lavable à 60° C. Ce critère s’impose autant pour les housses traitées que pour les versions en microfilaments. Le lavage s’effectue au lave-linge, car le nettoyage à sec est fortement déconseillé.

Ce dernier est une opération risquée pouvant altérer les performances de la housse. Celle-ci sera moins étanche, anéantissant ainsi tout son rôle de protection contre les acariens. La fréquence de lavage généralement recommandée est de deux fois dans l’année.

Il faut toutefois savoir qu’un nettoyage régulier, avec un chiffon en microfibres ou une éponge humide, est indispensable. Le détergent préconisé pour le lavage annuel à 60° C est un savon liquide naturel. Les modèles en poudre ne sont pas adaptés, car ils peuvent laisser des résidus.

L’essorage est une étape incontournable. Contrairement au lavage à haute température, le séchage idéal pour une housse de matelas anti-acariens est traditionnel, à basse température. L’air du dehors regorge de pollutions et de microbes, imposant ainsi un séchage à l’intérieur.

De préférence, étendez-la dans un endroit ombragé et laissez sécher naturellement. D’autres règles accompagnent le lavage d’une housse anti-acariens. Il convient par exemple de nettoyer la maison et la chambre au même moment avec un aspirateur anti-acariens si possible. Le mode de vie dans une demeure occupée par des allergiques à ces insectes se doit également de respecter plusieurs règles. Ces conseils portent sur l’aération quotidienne de la chambre, le maintien de la température à 20°C, etc.