Comment savoir s’il y a des acariens chez vous

Comment savoir s’il y a des acariens chez vous ?

Publié le 29/03/2021 par ephacare

Les acariens se présentent comme des micro-organismes invisibles à l’œil nu du fait de leur taille, soit environ 0,3 mm. Installés en grande quantité sur les rideaux, le canapé et surtout les draps, ils causent plusieurs problèmes de santé. Pour éviter ces méfaits, leur dépistage se révèle primordial. De multiples signes indiquent en effet leur présence dans votre intérieur.

Les éléments favorables à la propagation des acariens

Les acariens se développent dans un environnement privilégié. La réunion de facteurs propices à leur prolifération conditionne alors la concentration de ces insectes nuisibles dans votre habitation.

Il s’agit tout d’abord de l’humidité dans les pièces de votre maison ainsi que le manque d’aération. Un dispositif de ventilation inadéquat favorise, par exemple leur propagation. Par ailleurs, un défaut d’entretien du domicile et de la literie stimule leur croissance. En outre, la présence de matériaux comme les tapis et les moquettes accélère leur multiplication.

Les coins chargés de saletés et kératine constituent des lieux idéals pour leur reproduction.

L’apparition de réactions allergènes

L’allergie aux acariens survient souvent à la suite d’une exposition à de fortes teneurs de ces micro-insectes. Chez certaines personnes, elle apparaît de manière fréquente, même lorsque ces nuisibles se trouvent peu abondants.

L’allergie se manifeste différemment selon chaque individu. Elle peut se présenter sous la forme d’une rhinite : des éternuements, le nez bouché, qui coule ou qui gratte. Une perte d’odorat fait aussi partie des signes indiquant cette pathologie. L’asthme et la conjonctivite comptent aussi parmi les symptômes d’anaphylaxie. Ils se traduisent par une difficulté à respirer, ou des yeux rouges et des paupières enflées. De plus, le contact de ces arachnides avec la peau provoque des boutons d’eczéma.

Utiliser des outils de mesure

De nombreuses formules existent pour localiser la présence d’acariens. Elles apportent une idée précise sur leur nombre dans une zone déterminée de votre habitat.

À titre d’illustration, les kits de détection donnent le niveau exact d’allergènes auxquels vous êtes exposés. Pour ce faire, vous devez prélever des échantillons de poussière issus des zones où ils se concentrent généralement. Il peut s’agir du matelas, de la moquette ou des tapis.

Efficaces et fiables, ces dispositifs repèrent des catégories spécifiques de ces agents responsables d’hypersensibilité. Celles-ci comprennent les protéines contenues dans les déjections d’acariens.

Recourir aux services d’un professionnel

Le recours à un expert en extermination de nuisibles s’avère essentiel pour obtenir une véritable expertise. Un acorologue, entre autres, veille à la prévention de l’apparition de ces organismes. Il réalise un diagnostic complet en effectuant des prélèvements. Le principal avantage de recourir aux services d’un spécialiste réside dans la précision de ses interventions. Il ne se contente pas de relever le niveau d’acariens. Il identifie également les espèces présentes.

Il s’appuie sur les données récoltées pour déterminer les solutions appropriées. Elles incluent notamment l’utilisation d’une couverture anti-acarienne. Ephacare dispose justement d’une large gamme de housses de qualité médicale. Elle couvre parfaitement le matelas et empêche l’envahissement de ces animaux invertébrés.