Les solutions naturelles anti-acariens pour votre chambre

Les solutions naturelles anti-acariens pour votre chambre

Publié le 16/06/2021 par ephacare

Chez les enfants asthmatiques, les acariens sont à l’origine de 90 % des cas. Ces arachnides invisibles à l’œil nu foisonnent dans les endroits chauds, humides et sombres. Ils sont surtout présents dans le lit, le matelas, les meubles, les tapis, les moquettes et les peluches. Ils se reproduisent rapidement et en grand nombre malgré leur courte espérance de vie. Bien qu’ils soient impossibles à éliminer à 100 %, des solutions existent pour réduire leurs conséquences sur la santé.

Les bonnes pratiques anti-acariens au quotidien

Les acariens sont particulièrement dangereux pour les asthmatiques et les personnes allergiques. Ils se développent dans tout endroit susceptible d’accumuler de la poussière. Le premier réflexe pour s’en débarrasser est donc de nettoyer la chambre. Passer l’aspirateur régulièrement et utiliser un chiffon microfibre humide pour capturer la poussière.

Pour le sol, le laisser tel quel et ne pas recouvrir de nids à bactéries : tapisserie, moquette, etc. Adopter un style minimaliste permettra également de réduire la zone de prolifération des acariens. Les objets de décoration et les bibelots sont des nids à poussière. La chambre doit baigner dans une température ambiante de 20 °C pour empêcher aux arachnides de se multiplier.

Le tissu est un environnement favorable au développent de ces arachnides. Deux options sont possibles dans ce cas. La première est d’utiliser le moins de tissus possible dans le mobilier : canapé et fauteuils en cuir, sommier en métal ou en bois, etc. La deuxième possibilité est de choisir du linge de maison lavable à 60 °C. À cette température, les acariens ne survivent pas, mais notez que leurs cadavres sont allergènes.

Les solutions naturelles anti-acariens

Pour compléter les bonnes pratiques, des solutions naturelles anti-acariens existent également. Les huiles essentielles sont en tête de liste : eucalyptus, lavande, romarin fenouil, girofle, citron, etc. Elles peuvent servir dans la confection d’un spray fait-maison à pulvériser dans les zones infectées. Elles se révèlent aussi efficaces en diffusion ordinaire.

Enfin, un coton imbibé d’huile essentielle dans le sac d’aspirateur permet de diffuser sa senteur lors d’un nettoyage. Le bicarbonate de soude a également fait ses preuves contre les acariens. En spray ou en application directe, il permet de se débarrasser de ces arachnides en plus de traiter les moisissures. Le temps de pause dans l’utilisation d’une préparation à base de bicarbonate de soude est de 2 à 8 heures. Une fois la pause terminée, il suffit de passer l’aspirateur.

Des tissus anti-acariens sont désormais disponibles pour faciliter le quotidien des sujets allergiques. Ils sont utilisés pour confectionner du linge de lit anti-acarien, mais aussi des housses, des traversins, des oreillers, etc. Ils sont conçus pour réduire le contact avec ces micro- araignées en créant des barrières entre le dormeur et le couchage.

L’ensemble de ces méthodes naturelles limite le danger des acariens et réduit ainsi la manifestation des symptômes de cette allergie.