Nos astuces pour lutter contre les acariens au quotidien

Nos astuces pour lutter contre les acariens au quotidien

Publié le 17/02/2021 par ephacare

Il n’y a rien de plus pénible que des acariens qui envahissent les recoins de la maison ! Cela est encore plus préoccupant pour les personnes allergiques. Heureusement, il existe des gestes très simples pour déloger ces nuisibles.

Dépoussiérer régulièrement les pièces de la maison

Les déjections des acariens provoquent de l’asthme ou de la rhinite chez les personnes allergiques. Un dépoussiérage régulier permet de les éliminer.

Après avoir passé l’aspirateur (ce dernier doit être muni d’un filtre Hepa), il est recommandé de donner un coup de chiffon, mais pas n’importe lequel. Il convient d’employer un linge en microfibres antiacariens.

Par ailleurs, les tapis et la moquette ont tendance à retenir la poussière. Ainsi, il vaut mieux limiter leur nombre dans la maison.

Laver le linge de lit à chaud et l’étendre

Les draps et les taies d’oreiller ont également besoin d’un entretien méticuleux pour ne pas se transformer en nids d’acariens. Cela implique de les laver une fois par semaine. La température indiquée pour le lavage en machine est d’au moins 60°C.

Il en est de même pour les peluches des enfants. Une autre astuce consiste à les mettre dans le congélateur, préalablement emballées dans un sachet en plastique.

Concernant les couvertures, il convient de les exposer au soleil. Cela permet d’éliminer toutes les traces d’humidité et de tuer les acariens.

Utiliser des tissus antiacariens

Les acariens abondent dans les endroits où l’on trouve beaucoup de particules de peau. Il s’agit principalement d’éviter tout ce qui peut retenir la chaleur. Pour prévenir cela, il est préférable de choisir des matières spécifiques pour les housses, les rideaux et les tissus d’ameublement.

Un tissu antiacarien ne coûte pas forcément cher. Il peut être naturel ou constitué de matière synthétique. À part cela, il faut bannir les oreillers et les coussins garnis de plumes. Les matelas en laine sont également déconseillés.

Bien fermer les meubles de rangement

Les acariens trouvent leur bonheur dans les tas de vêtements. D’ailleurs, ces visiteurs incongrus sont très facilement transportés par la poussière. Il faut donc veiller à bien refermer les tiroirs et les portes d’armoire.

Quant aux rebords des étagères, ils recèlent de particules de poussière. Pour les personnes allergiques, investir dans des meubles qui disposent d’un mode de fermeture efficace est une bonne idée.

Laisser circuler l’air dans la maison

Il est question de repenser les dispositions des meubles. Les acariens évoluent rapidement dans les endroits confinés et encombrés. Les meubles ne doivent pas toucher les murs. Par ailleurs, il faut éviter l’amoncellement de bibelots.

Les chambres à coucher et la pièce à vivre doivent être journalièrement aérées. Pour cela, il suffit d’ouvrir les fenêtres pendant une demi-heure, de préférence le matin. En ce qui concerne le lit, il ne faut se précipiter pour le ranger au réveil. Au contraire, il est conseillé de le laisser défait pendant quelques minutes.